"Euréka" comédie de Jean-Paul Bathany - mise en scène de Jean-Philippe Daguerre

"Euréka" est une jolie comédie délirante sur les problèmes sociaux. 

 

Olivier Enjalbert, ingénieur au chômage, consacre sa vie  à son invention : Le réacteur Enjalbert. 

 

Mais pour achever son oeuvre, il a besoin de toujours plus d'argent qu'il n'a pas. Quoi de mieux qu'une arnaque à l'assurance-vie ?

 

C'est grâce au suicide de sa femme maquillé en meurtre, que cette fraude peut enfin se concrétiser. Avec la complicité de son ami Bertrand Pradier, écrivain raté et alcoolique, Olivier Enjalbert pense avoir réussi le coup infaillible. 

 

Pourtant, l'arrivée de Charlotte Lassalle, une jolie ingénue, va compromettre l'accomplissement de ce plan si parfait !

 

 Jean-Paul Bathany, auteur et scénariste habitué aux séries TV humoristiques telles que "H" ou "caméra café", aborde dans sa nouvelle pièce des thèmes sur la précarité  (chômage, difficultés financières,...) mais aussi sur l'accomplissement personnel. Attention ! Ce n'est pas un drame mais bien une comédie avec tous les codes : Humour, tendresse, quiproquos et rebondissements.

 

Jean-Paul Bathany a confié les rênes de sa pièce au metteur en scène Jean-Philippe Daguerre, qui est connu aussi pour ses talents de comédien, nous avons pu le voir, notamment, dans Cyrano de Bergerac. Dans "Euréka", Jean-Philippe a su s’entourer de comédiens aussi célèbre que talentueux, Eric Laugérias, Alexandre Pesle et Charlotte Matzneff qui sont habitués au registre comique aussi bien sur les planches que sur les petits ou grands écrans.

 

N'hésitez plus à dire "Euréka" et foncez au théâtre des Variétés pour passer une très agréable soirée en compagnie d'un ingénieur doux dingue, un écrivain alcoolique au coeur tendre, et une ingénue qui se prend pour Colombo.

 

"Euréka" - Du mercredi au samedi à 19H jusqu'au samedi 31 décembre 2016 - Théâtre des Variétés - 7, boulevard Montmartre 75002 Paris - Métro : Grands Boulevards.

 

Ecrit par Delphine Grillet-Aubert  

Écrire commentaire

Commentaires : 0